• Audits & Diagnostics
  • Assistance à maîtrise d'ouvrage
  • Conseil stratégique
  • Particuliers
  • Copropriétés
  • Collectivités
  • Bailleurs sociaux

Suivi et animation d’un POPAC (Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement des Copropriétés)

Animation du POPAC dans un QPV (Quartier Prioritaire dans la politique de la Ville)

Rouen (76)

3 ans (en cours)

Contexte

Animation du POPAC dans un QPV (Quartier Prioritaire dans la politique de la Ville) pour les copropriétés en difficulté dans les quartiers en renouvellement urbain de la Métropole Rouen Normandie (Rouen, Elbeuf et Petit-Quevilly).

  • La Métropole compte 3 644 copropriétés, soit 60 007 logements en copropriété, dont 50 161 résidences principales,
  • En 2019, la Métropole adopte un Programme Local de l’Habitat, comprenant 4 orientations notamment renforcer l’attractivité résidentiel du parc existant. La mission du POPAC s’inscrit dans cette orientation,
  • La Métropole compte environ 550 copropriétés potentiellement fragiles, dont 75% à Rouen et 9% à Elbeuf.
  • Le présent POPAC comporte 48 copropriétés, réparties sur les communes de Rouen, Elbeuf et Petit-Quevilly.

Objectifs

  • Approfondir la connaissances des copropriétés repérées comme étant potentiellement fragiles,
  • Sensibiliser les copropriétaires aux enjeux d’une gestion et d’un entretien pérennes de leur bien,
  • Mettre en œuvre un accompagnement multi-partenarial des copropriétés engagées dans la démarche,
  • Résoudre les premières difficultés en apportant les informations, conseils et accompagnements adaptés à la situation des copropriétés,
  • Accompagner les copropriétés volontaires qui souhaitent engager un programme de travaux.

A retenir

  • Un dispositif préventif pour accompagner les copropriétés à la résolution des difficultés qu’elles rencontrent et éviter la mise en place de dispositifs curatifs,
  • Orientation des copropriétés vers des actions d’accompagnement dans ou hors POPAC, selon le degré de difficulté rencontré,
  • Informer et prévenir : rencontre avec les syndics, les conseils syndicaux et les copropriétaires, formations à thèmes et ateliers pratiques auprès des instances de la copropriété, sensibilisation des partenaires locaux à la question des copropriétés fragiles,
  • Connaissance du parc des copropriétés grâce aux indicateurs renseignés et mis à jour.